Zeekruisdoornweg (Sentier des Argousiers)
Nous empruntons le reposant Sentier des Argousiers (Zeekruisdoornweg) et passons du côté gauche devant quelques habitations "art moderne" de Louis Legein. (nous commenterons ce style un peu plus tard à l'occasion d'un exemple plus représentatif). En face, dans un creux, une villa portant le nom fort significatif "A l'abri du vent". Après un virage prononcé nous apercevons la villa "Strandgaper" de notre champion de char à voile Pascal Demuysere. Une extension de style fut ajoutée du côté gauche. Villa bien entretenue, mais il aurait mieux valu que l'auvent en plastique translucide eût été réalisé en verre. Grand terrain à l'état sauvage et naturel derrière la villa.
Nous franchissons l'Avenue des Pêcheurs (Visserslaan) et suivons toujours le Sentier des Argousiers (Zeekruisdoornweg). La première et minuscule villa à notre gauche se nomme "L'Ermitage". Beaux carrelages décoratifs portant le nom de la villa, l'effigie d'un ermite et une chapelle, à gauche de la porte d'entrée. Les petits volets en bois sont encore toujours présents, de même qu'une remise accolée pour le rangement hivernal d'une cabine de plage. En effet, tout propriétaire du quartier Dumont était également propriétaire d'un bout de terrain sur la plage pour y monter une cabine (voir plan cadastral>> ); Quant à l'intérieur tout le mobilier est encore d'origine et en pitchpin. Remarquez également les oils-de-bouf du plus bel effet.
De l'autre côté du sentier la villa "Le Foyer" datant de 1936. Remarquez ici les briques rouges au lieu des briques jaunes habituelles.
Tout juste après une maisonnette à l'angle du sentier, la villa "Mia Casa". Petite mais coquette. Dommage la construction récente d'une véranda accolée. A gauche vous apercevez l'ancienne villa "Minerva".
La cinquième des vieilles villas érigées sur les 5 sommets de dune comprend les deux villas jumelées "D'Hooge Dune" et "Florian". Cette première était autrefois la propriété d'une illustre famille de musiciens du conservatoire de Laeken. Cette villa est habitée actuellement par la famille Joseph Ollivier. Dommage pour les peintures marron. La seconde villa présente une balustrade en verre au-dessus de garages assez laids accentuant ainsi encore davantage celle-ci.

Ensuite une rangée de cottages accolés.

La villa "Canon" (1939) possède encore toujours un jardinet à front de rue. Beau vitrage sous plomb.

A côté, la vieille villa plus que centenaire "No Catiau" (1904). Nom de la villa sur un support en bois. Carrelage vernissé mentionnant la date de construction. Deux oils-de-bouf du plus bel effet.

Une villa plus loin nous avons la villa "Kerr Amor". Joliment repeinte en 2003.

La maison d'angle fut construite en 1929 par le Bruxellois Henri Peeters.

Nous repartons en direction de l'Avenue des Pêcheurs (Visserslaan).
1/3/08