Zeedijk (Digue de Mer)
A gauche "Kaatje" (anciennement "Catherine") rasée complètement par les bombardements en octobre 1918. A droite "Ribzand" (anciennement "Poupette") La villa "Doudou" La villa "L'Escale"
 
  Les villas "Arc-en-ciel" et "Coup de Vent" A côté, la villa "Coup de Vent"
     
Pour les noms individuels des villas il y a lieu d'agrandir les photos en cliquant sur celles-ci sur le site Internet
(chaque îlot de villas mesure 84 mètres de long, soit 100 mètres moins 16 mètres pour la rue ; avec incisions pour le Sentier Suzanne et le Sentier des Ancres)

Hôtel "Kursaal" (1906), à l'arrière-plan le "Château Orban"

Le même "Hôtel du Kursaal", ultérieurement. Vendu en 1919 à Victor Ghysbrecht
La villa "Mytyl" sur le "Mont Blanc" (Witte Berg)
Villas à l'angle du "Mont Blanc" (Witte Berg)

Villas entre l'Avenue des Pêcheurs (Visserslaan) et le Sentier des Chèvres (Geitenweg)

La villa "L'Escale" , joliment restaurée récemment, et aménagée en hôtel

Villas entre l'Avenue des Pêcheurs (Visserslaan) et le Sentier des Chèvres (Geitenweg)
Angle Avenue des Pêcheurs (Visserslaan) et Digue de Mer
Villas entre la Rue des Oyats (Halmenstraat) et l'Avenue des Pêcheurs (Visserslaan) (à gauche, le Casino)
Demeure de Maurice Calmeyn à l'angle de l'Avenue des Pêcheurs (Visserslaan) et de la Digue de Mer

Villas entre le Casino et la villa de Maurice Calmeyn à l'angle suivant

Villa "La Dune" / "Ten Duinen"
Le Casino en bois (<1912)
Le Casino en dur (>1922)
Villas entre le Sentier de la Voile (Zeilweg) et la Rue des Oyats (Halmenstraat) . A l'avant-plan, la villa "Beau Rivage"
Idem, mais la villa "Beau Rivage" a cédé la place à un hôtel
Villas entre le Sentier de la Voile (Zeilweg) et la Rue des Oyats (Halmenstraat)
Les villas "Les Obélias" et "Les Edelweiss" où le Prince Héritier Albert (futur Albert 1 er ) passa des vacances

A l'angle du Sentier de la Voile (Zeilweg) la villa "Balmoral" (ultérieurement "Sorgenfri" et "Les Caves de Munich")

A l'angle du Sentier des Ancres (Ankerweg), la pension de famille "Les Ancres", avec salon de thé "Thé Royal", (après la guerre 1940-45 dancing "Le Tyrol"). .

Avant la guerre 1940-45 l'immeuble d'angle "Les Ancres" fut transformé et exhaussé, avec ajout d'une tour. Du côté du Sentier des Ancres, le dancing "Le Caveau" au sous-sol.
A partir de l'Hôtel Terlinck (à gauche) : au milieu "Ma Coquille" (en 1914/18 bureau de rédaction du journal "De Belgische Standaard" ("L'Étendard Belge") ; ultérieurement le restaurant "La Bonne Auberge");
A partir de l'Hôtel Terlinck jusqu'à la "Grande Pâtisserie Vandermies" à l'angle du Sentier des Ancres (ultérieurement "Grande Pâtisserie et Hôtel Englebert).
Vue du Boulevard de Nieuport (Nieuwpoortlaan) depuis la Digue de Mer. L'îlot entre l'Avenue de la Mer (Zeelaan) et la Rue Walckiers ne fut construit que bien plus tard (>1920)
Quelques villas entre la Rue Walckierstraat et l'Avenue de la Mer (Zeelaan)
A l'angle, la "Pension Marie-Henriette" (ultérieurement l'Hôtel Terminus / l'Hôtel des Flandres).
Villas entre la Rue Walckiers et la Rue de la Minque (Mijnstraat)
Villa d'angle à la Rue de la Minque (Mijnstraat) "Eole".
Toutes ces belles villas ont disparu du paysage.
Villas entre la Rue de la Minque (Mijnstraat) et l'Avenue Dr A.Depage. Seule la villa au centre, ("Zonneschijn") existe toujours.
L'Hôtel "L'Océan". A l'avant-plan une partie du Square Elisabeth, lourdement bombardé en 1940.

Villas entre l'Avenue des Artistes (Kunstenaarslaan) et l'Avenue Dr A.Depage.
Au loin, à l'angle, l'Hôtel "Océan".

Au milieu, la "Pension Marie-José" (l'Archiduc Franz-Ferdinand d'Autriche y résida en 1914, peu de temps avant son assassinat à Sarajevo).
La villa l'Estran, et derrière celle-ci la villa "Les Pavots", et la villa "Shamrock" qui fut autrefois la demeure de Karel Van de Woestijne et du Bourgmestre Demailly de La Panne
Vue générale, approximativement à partir de la Rue des Oyats (Halmenstraat) en direction de l'Est. L'Hôtel Terlinck se situe au centre à gauche
La villa "Les Pavots". A partir de 1900 la Société "Marconi Marine Communication" assura ici les communications radio avec les "malles" (pour nos lecteurs Français, les navires belges assurant la traversée maritime) via un câble vers Ostende.

Vue générale de la Digue de Mer (côté Ouest),

prise environ en face du Sentier de la Voile (Zeilweg).
(cette photo panoramique ne peut être agrandie car nécessitant un trop grand volume de mémoire, mais la photo peut être commandée)
11/5/08