Visserslaan sud (Avenue des Pêcheurs / Sud)
Dans l'Avenue des Pêcheurs (Visserlaan) nous jetons encore un rapide coup d' il vers les villas entre le Sentier des Argousiers (Zeekruisdoornweg) et la Place du Marché (Markt). L'imposante villa Dumont "Strandgaper" (anciennement "Désirée") est un bel exemple de l'architecture de type "cottage". Une aile gauche convenablement adaptée fut ajoutée en 1938.
Un peu plus loin à droite nous voyons la façade principale de la villa "Les Airelles" (anciennement villa "Lucion") que nous avons commentée déjà dans le Sentier Kykhill. A gauche les bureaux du Notaire Simpelaere (08/04/1906 - 09/04/2006) ont été rajoutés ultérieurement. La peinture uniforme de ton rose (le pseudo-colombage également) est négative. De même que les arbres trop luxurieux aux alentours.

En 1933 le Notaire Paul Simpelaere ajouta la demeure "Art Déco", avec une partie saillante cylindrique d'un bel effet. Un peu plus loin la demeure "Fischer hill" / "Les Pingouins" se distingue avec ses 2 piliers triangulaires formant chacun l'angle saillant d'une loggia triangulaire. Deux trumeaux en briques peintes en bleu (aux extrémités gauche et droite) + un trumeau central accentuent (de même que les piliers triangulaires) la verticalité de l'immeuble. Les colonnes bleues sont couronnées de pingouins (ajoutés ultérieurement).
En face un immeuble à appartements moderniste "Ante Mare" (1936) de l'architecte Louis Legein. Le revêtement est réalisé en marbrito (projection d'éclats de marbrite), et les tons rouge et vert d'origine ont été joliment conservés.
La dernière maisonnette "Les Myosotis" est bien coquette, quoique lourdement repeinte.

Nous poursuivons notre promenade à partir du Sentier des Argousiers (Zeekruisdoornweg) en direction de la mer. A droite la villa "Les Actinies" fort bien entretenue. Les volets en bois de la façade latérale côté gauche démontrent une fois de plus à quel point le quartier Dumont pourrait être mis en valeur si l'on raccrochait des volets en bois. Toutes les villas furent construites à titre de résidences secondaires pour les loisirs, et ces volets en bois étaient une nécessité absolue pour les hivers rudes et longs.
Ces villas jumelées furent érigées en 1937 par l'architecte Pannois Louis Legein. Fort remarquables les toitures vertes en forme de pyramide des villas "Le Paradou" et "Vella". Remarquables les tours d'angle, munies d'une hampe à drapeau. Il s'agit ici d'un exemple de modernisme où de nouveaux matériaux de construction furent expérimentés ainsi que de nouvelles variétés de couleurs.
L'une des plus belles villas de "style bateau", de l'architecte Louis Legein se situe à l'angle de l'Avenue Albert Dumont (1936). Coin arrondi avec fenêtres se succédant en continuité. La tour ressemble à une cheminée de bateau à vapeur, la balustrade à la rambarde d'un bateau, et les fenêtres semblent avoir été inspirées par des hublots. L'horizontalité est accentuée davantage encore par la subdivision visuelle des niveaux de construction, notamment le sous-sol constituant une zone à part du fait qu'elle est carrelée. La corniche, l'appareil de construction décoratif (pour les non-initiés : disposition des briques) et la succession de fenêtres affirment également l'accent horizontal. A côté, la villa "My Corner" du même architecte. Belle également !

A l'autre coin nous trouvons l'une des fort jolies villas Dumont (à l'origine "Les Goélands"), mais bien malheureusement mal repeinte. Remarquez les petits poteaux blancs pour empêcher le trafic transitant dans l'Avenue des Pêcheurs (Visserslaan), la plupart du temps amovibles manuellement.
Nous tournons à droite pour nous engager dans l'Avenue Albert Dumont, la rue principale du quartier. Il existe même des plans d'urbanisation dressés par l'architecte Albert Dumont où la voie ferrée du tram Dunkerque - Ostende passe par cette rue (voie unique). Serait-ce la raison pour laquelle cette rue est plus large ?

1/3/08