Sentier Kykhill (Sentier Kykhill)

Un peu plus loin sur la dune Kykhill nous apercevons sur la droite derrière les buissons l'arrière de l'imposante villa "Les Airelles", dénommée également villa "Lucion". Albert & Alexis Dumont en sont les architectes. Ce fut à l'origine une "pension de famille" pour devenir plus tard la demeure (avec une annexe professionnelle ajoutée ultérieurement) du Notaire Simpelaere . D'où le fait que les terrasses aient été fermées et que la villa fut peinte en rose. Le Notaire Paul Simpelaere (08/04/1906-09/04/2006) a fait don de sa collection d'Art Océanographique à la commune de La Panne. Une partie de celle-ci est exposée en permanence au musée "De Scharbiellie" (signifiant "L'escarbille", nom attribué en raison du revêtement primitif de la Rue du Château) dans la Rue du Château (Kasteelstraat).
Un peu plus loin à gauche nous remarquons la villa "Rochester". Toit éclectique à deux versants avec extrémité de toiture débordant en encorbellement, faîtage "peigne" en terre cuite. Des anglais originaires de Rochester sont venus s'installer ici avant la première guerre mondiale. La décoration réalisée au moyen de l'appareil de construction (pour les non-initiés : la façon de disposer les briques) est en très bon état. Style unique dans le quartier Dumont (architecte anglais ?)

En face légèrement en oblique, nous avons la villa "Les Clarines". Petite perle de l'architecture de type "cottage" d'Albert & Alexis Dumont. Joli "bel-étage" (pour nos lecteurs Français : belgicisme désignant un rez-de-chaussée surélevé par rapport à un sous-sol s'élevant à mi-hauteur au-dessus du niveau du sol) (à ne pas confondre avec un "entresol" désignant en France un étage spécifique entre le rez-de-chaussée et le premier étage) constituant le carrefour de tout le trafic domestique. Mobilier encastré en pitchpin (nom générique non normalisé utilisé en Europe pour désigner le bois d'une espèce plus lourde de pin américain de caractère, solide et riche en sève. Encore les tons d'origine (peinture contenant du sulfate de cuivre dans le but de combattre la corrosion par l'air marin). Dommage qu'il manque les volets en bois.
Un peu plus loin à gauche "Pietje's huis" ("La maison de petit Pierre") d'A. Dumont (1910). L'habitation est revêtue intégralement de planches en bois, sauf la façade à rue au rez-de-chaussée et la loggia de la façade latérale du côté droit. Cette maison a été habitée par Pierre Dumont

Au loin à gauche nous apercevons la villa "Beethoven". Entre deux il y avait encore une villa peinte en blanc (photo de droite).

 

Pour la villa "Beethoven" les architectes Albert & Alexis Dumont ont ouvré avec des demi-niveaux. Portique à arc plein cintre. Les contreforts aux angles sont typiques.

En face nous avons la villa "Béla Bartók". Nous retrouvons le plan de base de cette villa à trois endroits différents à La Panne. (également à toute proximité dans l'Avenue Albert Dumont, en face de l'Hôtel du Parc, ainsi que dans l'Avenue de la Reine/Koninginnelaan). Auparavant non peinte. De style anglais. Il y a bien eu de nombreuses modifications (e.a. les petites marches vers les balcons du premier étage). .
Malgré tout encore toujours jolie et peinte de façon multicolore.

Un peu plus loin, tout juste en face de l'Avenue Albert Dumont nous avons à notre gauche la villa "Les Brindilles" (également d'Albert & Alexis Dumont). Remarquez les nombreux pseudo-colombages ou colombages factices.

Nous retournons quelque peu sur nos pas pour nous engager dans le Sentier des Argousiers (Zeekruisdoornweg).
1/3/08